James Nachtwey... et les autres

Septembre de la Photographie à Lyon, édition 2010.

Cette année les organisateurs ont choisi le thème  »US Today after », avec un jeu de mot autour du US.
 »Us » comme nous, artistes et spectateurs de ce monde.  »US », comme ce pays-monde à part, fortement bouleversé depuis le 11 septembre 2001.
De nombreuses expositions jalonnent ce parcours et si je ne devais n’en retenir qu’une de cette édition,ce serait James Nachtwey.

Il y a James Nachtwey… et les autres.

La bibliothèque de la Part-Dieu accueille les photos de ce grand photo reporter jusqu’au 15 janvier 2011, et ce serait dommage de s’en priver.

Les tirages sont grands, très grands; on se sent vite submergé, puis étouffé.
Étouffé par les sujets, par la maîtrise de la composition et du cadrage. Submergé par un flot d’émotions. Entre mal à l’aise et admiration pour ses images.
Aucun endroit pour se reposer, on ne peut tourner la tête sans rentrer dans un autre sujet : la Somalie, l’Afghanistan, les asiles en Roumanie, l’Irak… tous ces endroits que notre conscience collective croit connaître et que notre inconscient veut refouler.

Au final, on sort en titubant, au bord du KO, le souffle coupé.
Mais en se disant qu’on a pris une leçon. De photographie, de simplicité, d’humilité et d’humanité.

Pour en voir plus sur James Nachtwey, c’est par là

Et sinon, plus d’infos sur le site du Septembre de la Photographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.