Toumani Diabaté, Salif Keita et... Ingrid Betancourt

L’Afrique à Vienne

J’ai eu la chance de pouvoir assister à la soirée Afrique de Jazz à Vienne, qui plus est avec une accréditation photographe. Et avec du lourd au menu. Un griot – de père en fils depuis 12 générations – et celui qu’il appelle son maître. Le tout ponctué, en plein entracte – a se demander si c’était pas préparé par les organisateurs – d’une bonne nouvelle diffusé sur les écrans du théâtre. Ingrid était libre.

Pour une fois je vous livre les photos sans légende. J’ai voulu axer la série sur l’ambiance. Vous trouverez en vrac tout ce que j’ai pu ressentir depuis le bord de la scène puis du haut des gradins, avant de finir au Club de Minuit. Avec des gens qu’on rencontre pour un soir, certains qu’on retrouve. Le tout dans une ambiance toute africaine. Pleine de rythme, de couleurs, de joie contagieuse, d’envie de plus s’arrêter.

PSsss : Madame sur la première photo… si vous vous reconnaissez, ou si quelqu’un vous reconnait, et que vous voulez que je retire l’image, ça sera fait rapidement. C’est juste que je trouvais ce sourire joli, mais je n’ai pas pu avoir le temps d’aller vous demander l’autorisation…

Jazz_a_Vienne_2008_01 Jazz_a_Vienne_2008_02 Jazz_a_Vienne_2008_03 Jazz_a_Vienne_2008_04 Jazz_a_Vienne_2008_05 Jazz_a_Vienne_2008_06 Jazz_a_Vienne_2008_07 Jazz_a_Vienne_2008_08 Jazz_a_Vienne_2008_09 Jazz_a_Vienne_2008_10 Jazz_a_Vienne_2008_11 Jazz_a_Vienne_2008_12 Jazz_a_Vienne_2008_13 Jazz_a_Vienne_2008_14 Jazz_a_Vienne_2008_15 Jazz_a_Vienne_2008_16 Jazz_a_Vienne_2008_17 Jazz_a_Vienne_2008_18

3 responses on “Toumani Diabaté, Salif Keita et… Ingrid Betancourt

  1. pouletvoyageur dit :

    alors là bravo, et merci pour le petit tour en Afrique.. ça fait toujours plaisir !

  2. SteFan dit :

    Et du coup ça m’a donné envie de ressortir les photos du Burkina…

  3. lylo dit :

    Couleurs d’un festival haut en vibrations, ces photos transpirent des ambiances qui planent dans ces moments de communion musicale, j’ai l’impression que tu m’emportes par la main dans ce monde coloré où l’harmonie fleurte avec la vie,
    respirer les sons et sentir venir le petit sourire au coin des lèvres qui veut juste dire « voilà, là, je suis bien »

    Merci, Stef,
    pour Les Yeux Les Oreilles
    l’autre Steph

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.